En cette fin d’année, voici 3 ouvrages pour voir le bon côté de la vie et pour nourrir son optimisme.

« Un coup d’avance. Soyez acteurs de votre vie ! » par Aurélie Perez et Philippe Carpentier (Librinova)
Dans un monde volatile et en évolution constante, chacun.e se trouve confronté.e à des changements rapides, parfois subis, souvent énergivores. Dès lors, qu’il s’agisse de notre vie personnelle ou professionnelle, la capacité à se doter d’un coup d’avance devient indispensable et nous concerne tous.

Pour faire face à l’exigence de notre monde, les auteurs explorent de façon accessible et légère des notions-clés de plus en plus actuelles telles que :
–  l’anticipation et la conduite du changement
–  la préparation mentale
–  la prise en compte de son environnement
–  la connaissance de soi et de nos propres spécificités
–  la confiance et l’estime de soi
–  la gestion des émotions (stress, peur,…)

Avec « Un coup d’avance », les auteurs vous invitent à vous plonger dans votre propre aventure et à la vivre pleinement, en confiance.

Extrait
Parce qu’ils ont confiance en l’avenir, les optimistes aiment bien avoir un coup d’avance.
Pourtant le futur, même à court terme, n’en finit pas de se dérober à notre entendement, aussi optimistes que nous soyons. Ce n’est guère étonnant, dès lors que l’on admet que personne n’a jamais été en mesure d’aller voir la veille ce qui allait réellement se passer le lendemain !

Or, qu’est-ce qu’avoir un coup d’avance sinon faire passer dans l’action une hypothèse opérationnelle sur l’avenir ? Qu’est-ce qu’avoir un coup d’avance, sinon avoir l’audace de parier sur un enchaînement possible d’événements en les considérant comme hautement probables, compte tenu de notre connaissance de l’autre, de l’écosystème, de
la situation ou des trois à la fois ? Qu’est-ce qu’avoir un coup d’avance sinon afficher l’idée optimiste que l’on peut toujours influer sur le cours à venir des événements ?
À ce titre, que ce soit en affaires, en politique, aux échecs ou en amour, avoir un coup d’avance n’est pas uniquement une affaire d’instinct. Il est en effet difficile de « voir venir » sans expérience préalable, sans mémoire de tout ce qui a été vécu jusque-là dans le domaine où l’on cherche à anticiper. Mais que serait cette mémoire sans une dose d’imagination qui va nous permettre d’élaborer une ou plusieurs histoires alternatives autour de ce qui pourrait être?Enfin, l’élaboration resterait lettre morte sans la détermination, voire l’audace qui va nous pousser à agir, à prendre une décision porteuse du coup d’avance. Dans le fond, en particulier dans des univers instables, complexes ou enaccélération, avoir un coup d’avance ne saurait consister à mûrir trop longtemps une décision en espérant qu’elle sera la bonne, compte tenu de ce que l’on croit savoir des autres joueurs.
Avoir un coup d’avance est certes un pari optimiste, surtout qui demande avant tout du courage, le courage de poser une décision risquée, sans en connaître tous les tenants et aboutissants, puis de tout faire – ensuite – pour qu’elle devienne la bonne décision, celle qu’il fallait prendre.

Avoir un coup d’avance, pour les optimistes, c’est faire un pari – quel qu’il soit – puis tout mettre en œuvre pour que ce pari se révèle gagnant.

Philippe Gabilliet, porte-parole de la Ligue des Optimistes de France

Un coup d’avance. Soyez acteurs de votre vie. Par Aurélie Perez et Philippe Carpentier Librinova, 2020

– – – – – – –

« L’optimisme opérationnel – Vaincre l’adversité » par Jean-Luc Hudry (Maxima)

Au bureau comme dans la sphère personnelle : tordez le cou à l’adversité !
Savoir affronter l’adversité, réduire les inquiétudes et l’angoisse du lendemain, rassurer les équipes, les mobiliser dans un monde incertain et augmenter leur bien-être, sont des priorités managériales et entrepreneuriales.

Le livre est organisé en 3 parties :
– Avant que l’adversité ne se présente, ce que l’on s’imagine ; langage ; comportements, etc. 5 clés
– Pendant (elle est là et bien là) : comment analyser, réagir, travailler, manager, etc.  20 clés
– Après (l’orage est passé) : quels enseignements et quelle conduite pour l’avenir ? 5 clés

Chaque chapitre est articulé autour d’une phrase impactante (une “clé” pour le lecteur) suivie de quelques pages de développement (anecdote, prolongement, réflexion, etc.)
L’objectif est de coller à la réalité de collaborateurs de tous niveaux et tous domaines, confrontés à des difficultés multiples dans leur environnement professionnel :
– Leur livrer des clés efficaces pour sortir par le haut de l’adversité individuelle et/ou collective.
– Augmenter leur bien-être et leur efficacité au travail.
– Améliorer leur mental et leur rayonnement personnel.
– Mieux vivre les 3 phases de l’adversité et les transformer en opportunités.

Extrait : Phase 1 : Que faire AVANT que l’adversité ne vous visite ?

Clé 1 : Quand les choses sont compliquées l’important n’est pas de prédire ce qui va arriver. L’important est de pouvoir compter sur un moral qui tiendra la route quoi qu’il arrive !

Qu’est-ce qui est plus précieux que le plus précieux de trophées ? Votre moral
En effet, vous pouvez être un parfait débutant ou une pointure dans votre domaine, vous pouvez gérer une personne ou un pays entier, à l’exception de la santé, le moral est LE pilier déterminant de votre existence. Lui, et lui seul, vous accompagnera tout au long de votre parcours de terrien.
S’il s’effrite, s’il tombe dans vos chaussettes, s’il ne vous soutient pas dans les moments délicats, comment pouvez-vous analyser objectivement les événements et bâtir, en réponse, des stratégies percutantes ? Cela ressemble à une mission impossible.

C’est pourquoi la première clé de votre kit de l’optimisme opérationnel érige un principe fondateur : anticipez les événements, forgez-vous dès maintenant un moral solide (il n’est jamais trop tard pour commencer) et consolidez-le quotidiennement comme le fait un champion en pratiquant son art.
Ainsi, lorsque le ciel s’obscurcit et que l’adversité vous fait coucou – cela arrivera forcément – vous ne perdez pas votre énergie à tenter de deviner, en pure perte, ce qui va passer. Au contraire, vous avez préparé le terrain en amont et progressivement bâti une philosophie de vie lucide, positive et concrète.

Pour traverser les turbulences, vous pouvez donc compter sur un moral qui tient la route… et qui la tiendra quoi qu’il arrive. Même si, vous le verrez plus loin, les «coups de moins bien» sont humains, acceptables et acceptés.

En résumé :
1) En cas d’événement difficile, ne perdez pas de temps à prédire ce qui va se produire : de toute façon vous serez à côté de la plaque ;
2) Sollicitez votre mental, même s’il est encore perfectible ;
3) Renforcez-le inlassablement car il vous conduira plus loin et plus efficacement que n’importe qui.

« L’optimisme opérationnel – Vaincre l’adversité » par Jean-Luc Hudry (Maxima)

– – – – – – –

« 150 bonnes pratiques pour améliorer la Qualité de Vie au Travail » par Gilles André (Afnor)

La Qualité de Vie au Travail ne peut se résumer à quelques gadgets tels que des massages ou le baby-foot qui sont périphériques au travail. La Qualité de Vie au Travail demande à intégrer l’organisation et le contenu du travail en lui-même, en s’appuyant sur le vécu et le ressenti de chacun.e…
Le lien direct entre QVT et performance des organisations n’est plus à démontrer et les progrès fantastiques des neurosciences et de la psychologie positive confirment les nombreux enseignements que l’auteur concentre dans ces pages.

Cet ouvrage est destiné à toute personne qui souhaite améliorer les relations et les résultats de son organisation. Il recense 150 bonnes pratiques opérationnelles et inspirantes, empruntées sur le terrain à des managers, des DRH, des responsables syndicaux, des consultants et des salariés venus témoigner lors de rencontres professionnelles.

Parce que nous pouvons améliorer sensiblement le vécu de chacun.e d’entre nous au travail, tout le monde sera gagnant : les salariés seront plus épanouis et plus efficaces ; les organisations seront plus efficientes, agiles et productives ; les relations seront plus agréables et loyales pour tous.
Le développement personnel et l’épanouissement individuel rejoignent l’intérêt collectif et la réussite professionnelle.

Extrait : Encourager l’optimisme
Dans nos pays développés, nous sommes facilement pessimistes parce que nous sommes confortables et conscients que cela ne va pas durer : les limites de la nature, l’usure de notre planète, l’économie qui subit des crises et persiste à aller mal, etc. On a perdu l’optimisme de l’après-guerre et l’euphorie économique des années 1960, et notre culture latine de râleurs insatisfaits conforte cela !
On est aussi sous l’influence omniprésente des médias qui ressassent des mauvaises nouvelles alors qu’il y a aujourd’hui beaucoup moins de meurtres, de conflits et de maladies qu’il y a 100 ou 300 ans !
Enfin, la politique n’impulse plus vraiment de vision d’avenir optimiste et inspirante…

Pour les recruteurs, l’optimisme devient un vrai critère de sélection car il est porteur de persévérance, pour oser, innover, faire des erreurs et recommencer !
L’optimisme est aussi inspirateur d’énergie : au départ, on naît tous optimistes puisqu’on ne renonce pas jusqu’à savoir marcher, et ce malgré les chutes nombreuses ! Notre joie spontanée naturelle s’atténue plus tard, quand on commence à comprendre les soucis de la vie…

L’optimisme est une énergie de transformation. Des influenceurs veulent faire évoluer les mentalités. Depuis 2010, la Ligue des Optimistes de France incite à privilégier les bons côtés des choses et le « verre à moitié plein ». L’optimisme est un art de vivre. C’est une confiance en l’avenir, mais pas aveugle ni béate : elle est assortie d’une conviction qu’en cas de problème, nous saurons quoi faire, et que nous passerons à l’action. Nous avons en nous nos deux dragons qui cohabitent et se battent en permanence (ce qui explique par exemple nos changements d’humeur). Ces deux dragons sont de force et d’intelligence égales. Pour que l’un des deux l’emporte sur l’autre, nous avons à décider lequel nous nourrissons le plus au quotidien ! Vous vous souvenez des petits Tintin « Ange » et « Diable » de chaque côté de notre reporter préféré ?

Les optimistes de France plaident pour un vrai projet de société positif et enthousiaste, et loin du scepticisme, des lamentations et des regrets. Pour les entreprises, associations et collectivités, ils organisent des conférences et ateliers qui abordent la psychologie positive, l’attitude mentale et les valeurs de l’optimisme. Je retiens de mes derniers échanges avec plusieurs d’entre eux que face à des pessimistes, rien ne sert de vouloir les convaincre vite. Pour éviter tout blocage, il est préférable de les faire évoluer doucement. Puisqu’ils passent leur temps à débusquer ce qui ne va pas et à entretenir les perspectives négatives : si le négatif est là, nous n’y changerons rien ! Il ne sert donc à rien de vouloir expliquer et prouver. Ce sera comme pour le bien-être au travail : étape par étape, et par les exemples au fil du temps, chaque pas entraînant les suivants. Aux convaincus de montrer à leurs équipes et collègues que l’optimisme fonctionne, dans le respect et l’écoute de l’autre, et en s’appuyant sur quelques exemples probants ; plus que sur des directives, théories ou conseils. On ne changera pas la vie ni le monde, mais on peut changer l’idée que l’on se fait des choses, et le ressenti que l’on éprouve en les vivant.

« 150 bonnes pratiques pour améliorer la Qualité de Vie au Travail » par Gilles André (Afnor)

– – – – – – –

Et aussi…
Au fil de cette année, nous avons présenté plusieurs ouvrages positifs, qui méritent toujours votre intérêt, en particulier au moment de penser aux cadeaux de fin d’année :

– « Aussi fine soit la tranche, elle a toujours deux faces », de Jean-Philippe Ackermann : aussi-fine-soit-la-tranche-elle-a-toujours-deux-faces/

– « Les pouvoirs de l’intelligence émotionnelle – Utiliser la puissance des émotions pour développer confiance, engagement et coopération », de Régis Rossi, Claire Lauzol, Didier Noyé (Eyrolles) des-livres-pour-cultiver-son-optimisme/

– « Écrire pour changer : Les vertus insoupçonnées de l’écriture », de Florence Coron : des-livres-pour-cultiver-son-optimisme/

– « Cultiver l’optimisme en famille. Mode d’emploi pour le renforcer au quotidien » par Gaël Chatelain-Berry : deux-livres-positifs-pour-lete/

– « Grave la pêche ! Le punch au service de la performance, du développement personnel et de l’équilibre », par Florence Duchamp : deux-livres-positifs-pour-lete/

– « Ce sera mieux après… sauf si on est trop cons ! » de Philippe Bloch : ce-sera-mieux-apres-sauf-si-on-est-trop-cons/

– « Bloum – Écrire pour s’épanouir et kiffer » de  Florence Servan-Schreiber : bloum-ecrire-pour-sepanouir-et-kiffer/

Et aussi : printempsdeloptimisme.com/rubrique/librairie-optimiste/

– – – – – – –

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS OPTIMISTES : LES PAUSES OPTIMISTES

Qu’est-ce qu’une Pause Optimiste ? Tous les détails ici : la-pause-optimiste-lemission-qui-donne-la-peche/

– Jeudi 17 décembre 2020 à 12h30 : « Optimisme et piliers de vie » avec Corinne Laborie, Happycultrice.
Synopsis : Faire le point sur nos piliers de vie nous permet d’avoir une vision claire sur ce qui se passe dans nos vies, d’être conscients de nos équilibres et déséquilibres.
C’est un état des lieux à l’instant T qui nous permet de replacer notre énergie aux bons endroits, de rééquilibrer notre niveau de vie et d’être plus en harmonie avec nos valeurs.
Bien sûr, c’est une des recettes du bonheur !
1er temps : bilan sur les 7 domaines
2ème temps : quelle action poser ? Quel plus petit pas possible mettre en oeuvre pour avancer ?
L’exercice consiste à prendre conscience des écarts et de nous responsabiliser pour mettre en place des actions appropriées.

Pour y participer, il vous suffit de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

La Pause Optimiste– Jeudi 31 décembre 2020 à 12h30 : surprise !
Le 31 décembre, c’est le jour du réveillon, il n’y aura pas d’invité, mais la diffusion d’une vidéo positive inédite.
Pour y participer, il vous suffira de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

– Jeudi 7 janvier 2021 à 12h30 : « 3 clés pour cultiver l’optimisme » avec Mylène Lavialle, consultante et formatrice en communication, optimisme et bien-être au travail.
SynopsisEn fait, c’est quoi l’optimisme ? Une attitude mentale positive qui nous donne confiance en nous-même, en les autres et en la vie. Comment le développer, le cultiver, l’entretenir, pour soi-même et vis-à-vis des autres ?
À l’aide de 3 clés concrètes, Mylène nous montrera comment la vision, les habitudes positives et la gratitude permettent à chacun de cultiver son optimisme, sans nier les difficultés du quotidien.

Et si on cultivait son optimisme ensemble ? 
Une intervention positive, pleine d’énergie et d’idées d’action

Pour y participer, il vous suffira de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

– Jeudi 21 janvier 2021 à 12h30 : « Le pouvoir du sourire », une intervention inédite de Philippe Gabilliet, cofondateur et porte-parole de la Ligue des Optimistes de France.
Synopsis : Le sourire constitue l’une des premières marques du lien social, dès notre naissance. Acte réflexe, marque de personnalité, compétence relationnelle, sont autant de dimensions qui donnent au sourire son caractère central dans notre développement individuel autant que dans nos rôles sociaux.
Le sourire est un outil d’influence sur soi-même (mon cerveau perçoit quand je souris) et sur les autres. Le sourire est contagieux. Associé à la compétence, il accroît la crédibilité ; appuyé sur de la bienveillance, il crée de l’engagement, voire de la coopération et de l’entraide.
Le sourire est une des plus belles monnaies d’échange de l’humanité : avec un sourire on peut obtenir de l’aide, de la considération, une opportunité, déclencher une demande ou favoriser une rencontre.
Sourire, en particulier face aux difficultés, c’est se préparer et préparer les autres à agir, c’est affirmer sa confiance a priori dans les forces de chacun et dans la capacité de tous à recréer les conditions du sourire collectif. C’est faire acte d’espoir. C’est faire acte de confiance. C’est faire acte d’optimisme.

Pour y participer, il vous suffira de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

Réservez dès maintenant ces rendez-vous dans votre agenda et abonnez-vous à nos réseaux sociaux pour profiter pleinement de ces Pauses Optimistes enrichissantes.

– Mardi 22 décembre à 12h30 : Christelle Gauvain Desmoulins, Déléguée Loire Atlantique de la Ligue des Optimistes de France propose une nouvelle bulle d’inspiration positive en compagnie de Marion Berthaut, co-fondatrice de “Mobidys”, la start-up nantaise qui veut rendre la lecture plus accessible aux dyslexiques.
30 minutes pour découvrir comment une approche neuroscientifique, qui exploite ce qui fonctionne bien plutôt que ce qui manque, a permis d’inspirer un projet en passe d’impacter la vie de presque 300 000 collégiens en France.
Diffusion en direct mardi 22 décembre à 12h30 sur la chaine Youtube : youtube.com/channel/UC6qUoUMYbYLLZgIOxiVst5w

SOUTENEZ LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Soutenez la Ligue des Optimistes de France pour accompagner notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux membres (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !