Cette interview de Carine Lefèvre a été faite en Guadeloupe en janvier 2020 par Mahité Perault, de Serenity Islands.com. Elle est toujours d’actualité.

Au vu de l’actualité de nos territoires (pollution, problème de gestion et d’accès à l’eau potable, chômage, violence, scandale politique et détournement d’argent public, catastrophes naturelles…) nous nous sommes demandés ce qui était possible de faire pour que ces informations qui nous arrivent quotidiennement dans les oreilles ne puissent entraver notre foi en un monde meilleur et dans un avenir serein… En clair, pourquoi vouloir continuer à vivre au final ?

Nous avons décidé de rencontrer Carine Lefèvre, coach, membre de la Ligue de Optimistes de France et co-fondatrice des dîners des Optimistes en Guadeloupe.

– Bonjour Carine ! Quel est le regard d’une optimiste sur l’actualité morose de nos îles et dans le monde en général aujourd’hui ?

– Bonjour Mahité ! Vaste sujet que j’adore ! Je pourrais en parler pendant des heures… Pour aller à l’essentiel, j’ai envie de partager avec toi 2 idées qui guident ma philosophie de vie aujourd’hui :
1/ Tout est une question de « lunette » ! Je ne regarde pas l’actualité sous son aspect morose…
2/ Tout est une question de choix ! Je décide de ne pas subir mais d’agir…

Commençons par nos lunettes.
Churchill disait « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »
Si je décide le matin de prendre mes lunettes pessimistes, tout dans ma journée va colorer mon regard de manière négative ! Mais la bonne nouvelle c’est que l’inverse est vrai aussi !

Mon regard est « orienté » car j’ai décidé depuis toujours de vivre sans TV ni radio. Impossible de vivre sans connaître l’actualité ? Eh bien si ! Elle m’arrive quand même par les réseaux sociaux et mon cercle, professionnels et proches. Mais de manière un peu plus ciblée et sélective. Je vis mieux chaque jour car je choisis mon entourage professionnel et privé et du coup, je sors tout ce qui est toxique de ma vie. Les rares fois où Jade ma fille ouvre la radio le matin dans la voiture pour aller au collège, je lui demande pourquoi les journalistes ne nous donnent pas le nombre de bébés nés la veille ou les témoignages d’entrepreneurs heureux de créer leur vie ou encore des citoyens qui œuvrent pour rendre la vie meilleure !

Un parti pris de ma part sans volonté d’être dogmatique, je pense que les médias en général et la consommation sont aujourd’hui « l’opium du peuple »… versus solidarité et humanisme. Ils réduisent notre perception de la vie à des aspects négatifs et anxiogènes. Car en fait j’entendais déjà ma grand-mère dire « Ah ma pauvre petite, mais où va le monde ? » C’est une rengaine générationnelle perpétuelle !

Ensuite, le choix.
Vous connaissez le mot de Voltaire : « J’ai décidé d’être heureux car c’est meilleur pour la santé ! ». Les études en neurosciences montrent que les optimistes vivent en meilleure santé et plus longtemps : ils sont moins stressés et réussissent davantage. Être optimiste, cela ne signifie pas uniquement avoir la chance d’être né ou d’avoir grandi dans une famille avec un esprit positif et ouvert sur le monde, même si cela aide. Certains ont toujours été des « optimistes par nature » et il est essentiel de s’inspirer de leur exemple. Mais pour la plupart d’entre nous, cet optimisme est avant tout une conviction, un choix de vie, une volonté et – disons-le – une discipline quotidienne vis-à-vis du monde, des autres et de soi-même.

Je peux agir sur le monde et les autres à moindre mesure, mais je peux agir totalement sur moi et sur mon entourage. En ce qui me concerne, je profite beaucoup plus de la vie en donnant et en recevant de bonnes ondes…

– Est-ce que être optimiste ce n’est pas fermer les yeux sur la réalité et les problèmes ?

– Non, l’optimisme, c’est avant tout un mode de pensée y compris face aux difficultés.

  1. Dans notre quotidien, l’état d’esprit optimiste consiste à affronter les difficultés, les revers, les tensions, les échecs éventuels, avec nos ressources disponibles et le soutien et l’amour de nos proches. Il y a toujours une solution pour se dépasser et trouver ce que je peux faire qui est en mon pouvoir.
  2. « Il ne faut pas blâmer une contrariété », la question est de regarder la difficulté comme un obstacle pour grandir, l’idée est de prendre du recul sur l’émotionnel, et agir même en faisant un petit pas ! La résilience de la nature en est un bel exemple.
  3. Faire le deuil de la perfection et du contrôle : je vais vers ce qui me semble juste et bon pour moi, pour nous et je fais toujours de mon mieux.

Philippe Gabilliet, co-fondateur de la Ligue des Optimistes de France considère qu’il faut être optimiste de but et pessimiste de chemin. J’aime être optimiste de but en posant une intention avec laquelle je me sens ok, puis être réaliste sur le chemin et surtout m’entrainer à être agile (c’est là ce qui peut parfois être compliqué).

– Comment toujours y croire ?

– Parce que l’espoir et le rêve c’est la vie ! Les gens qui ont vécu et qui vivent en temps de conflit en sont des témoignages émouvants ! Génocides, guerres… ne leur enlèvent pas l’envie de vivre.
Parce que profiter de la vie avec ce qu’elle m’offre de plus beau avec mon compagnon et ma fille… est plus aidant que de me figer dans la peur et le pessimisme.
Parce que je ne peux pas changer le monde à moi toute seule mais je peux faire ma part et surtout insuffler de l’enthousiasme et de belles valeurs à nos enfants et aux générations futures. Elles en ont besoin et nous regardent attentivement !

– As-tu des techniques quotidiennes faciles à réaliser qui nous permettent de gérer nos émotions négatives qui sont générées face à ces informations ?

– Gandhi a dit cette phrase : « Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde ». Ce qui est essentiel selon moi, c’est d’abord de prendre soin de soi car je ne peux pas être bien dans ma peau et apporter de l’amour aux autres et dans ce que je fais, si je ne prends pas soin de moi et de mon équilibre !

Ensuite, autant que possible : vivre en congruence ; mettre en pratique dans ma vie ce en quoi je crois : pour moi par exemple, c’est :
. Cuisiner du frais et local,
. Donner à manger aux animaux tous les matins en pleine conscience de participer au respect de la faune et la flore de notre environnement,
. Trier les déchets autant que je puisse,
. Transmettre à ma fille une vision d’empathie vis-à-vis des copains et copines qui ont des comportements en mal de vivre qui traduisent souvent un manque d’affection,
. Ne pas dire ce qu’il convient de faire comme je le fais là dans cette interview (rires) mais inspirer aux autres l’envie de vivre à fond leur vie et de croire en eux à travers mon propre comportement.
. Le matin quand je regarde le soleil se lever, je dis « merci la vie ! » Nous avons une chance incroyable de vivre sur ce territoire qui nous offre des paysages divins ! Se connecter à la nature au maximum.

– Quel est le message que tu souhaiterais faire passer aux internautes en quête de sens et d’espoir ?

– S’aimer ou apprendre à s’aimer. Faites des choses que vous aimez et dans lesquelles vous avez du plaisir. Transmettez et partagez. Diffusez et insufflez l’enthousiasme et la joie de vivre !

Carine Lefevre, coach, facilitatrice, formatrice
Source : https://www.linkedin.com/pulse/être-optimiste-aujourdhui-est-ce-encore-possible-carine-lefevre/

ÉVÉNEMENT À SUIVRE : LA PAUSE OPTIMISTE

Qu’est-ce qu’une Pause Optimiste ? Tous les détails ici : la-pause-optimiste-lemission-qui-donne-la-peche/

Yves de Montbron– Jeudi 27 mai de 12h30 à 13h15 : rendez-vous à 12h30 pour une Pause Optimiste passionnante intitulée « Des sources de l’optimisme aux outils du management positif de soi-même », une intervention inédite d’Yves de Montbron, conférencier et Secrétaire de la Ligue des Optimistes de France.

Synopsis : l’optimisme est une faculté innée chez homo sapiens, mais il se compose aussi d’autres sources, plus mystérieuses, que nous découvrirons lors de cette Pause Optimiste. Nous verrons aussi que l’optimisme a fait l’objet de découvertes étonnantes depuis les années 90 et comment chacun de nous peut le cultiver pour améliorer sa vie, que ce soit dans sa sphère privée, familiale ou professionnelle, à l’aide d’outils faciles à mettre en œuvre et particulièrement efficaces.

L’intervenant : Yves de Montbron est conférencier positif, consultant en management et chargé de cours à ESCP Business School, membre de l’Académie Francophone des Auteurs et Conférenciers d’Entreprise.
Il est aussi le Secrétaire de la Ligue des Optimistes de France, et publie chaque semaine la Lettr’Optimiste adressée à plus de 33.000 sympathisants de notre mouvement.
Il est également le créateur de la « Pause Optimiste » un émission en direct sur Facebook et Youtube (et en replay sur youtube.com/liguedesoptimistesdefrance).
Pour en savoir plus, découvrez sa présentation sur yvesdemontbron.com avec des vidéos, des interviews et des témoignages.

Pour participer à cette Pause Optimiste, il vous suffira de vous connecter à 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Il suffit d’ouvrir l’une de ces pages avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone pour accéder à l’émission en direct et aussi pouvoir commenter ou poser des questions à l’intervenant du jour.
C’est très facile, il n’y a aucune application à télécharger ou à installer sur votre ordinateur ou votre tablette, c’est gratuit et sans inscription préalable.

Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous retrouverez le replay sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

– Mercredi 23 juin 2021 : Barbecue des Optimistes près de Lyon
Ce premier Barbecue des Optimistes de l’année aura lieu le mercredi 23 juin à 19h à Echalas 69700 – Le Petit Chatanay (30 min sud de Lyon, 6 min de Givors).
Tous les optimistes du Rhône, de la Loire et d’ailleurs sont invités à y participer.
Au programme : apéritif d’accueil, présentation de la Ligue des Optimistes et des actions à venir, dîner convivial avec un Barbecue Optimiste, animations positives et… une surprise !
Débat du soir : comment être optimiste après une année de COVID ? Toutes vos idées et initiatives sont les bienvenues…
Inscrivez-vous vite (seul, en couple, entre amis) à cette soirée qui s’annonce déjà comme un grand moment de convivialité, d’enthousiasme et de partage positif… Participation : 10 euros par personne. Attention, nombre de places limité.
Inscription et information : yannslod@gmail.com

– 26 et 27 août 2021 : Université Hommes-Entreprises 2021 sur le thème « Être Utile »
Quelle place notre référence quasi-exclusive à la technique réserve-t-elle à la question du sens, à l’existence vécue, à l’acte désintéressé, économiquement inutile ? Comment développer le sentiment d’utilité et donc d’estime de soi ? Comment vivre l’incertitude comme une nouvelle normalité ?
Comme chaque année, une dizaine de conférenciers d’exception interviendront sur ce thème : les philosophes Cynthia Fleury et Fabrice Hadjadj, le spécialiste de l’innovation Navi Radjou, la rabbin Delphine Horvilleur et d’autres grands témoins d’horizons et d’expériences très différents interviendront sur le sujet « Être Utile » les jeudi 26 et vendredi 27 août au château Smith Haut Lafitte près de Bordeaux.
Cette édition sera proposée à la fois en présentiel (avec un nombre de places limité) et sur le web (en live et en replay), uniquement sur inscription.
Informations détaillées : ceca.asso.fr/wp-content/uploads/2021/05/etre-utile-programme-au-20-mai.pdf
Inscriptions (tarif préférentiel avant le 20 juin) : universitehommes-entreprises.com/form2021

À VOIR, À LIRE, À ÉCOUTER…

Replay des précédentes Pauses Optimistes en vidéo :
– Confiance et joie, avec Carole Benhamou : youtu.be/jalyx4lxNq8
– Apollo XIII, la force de l’intelligence collective, avec Jean-Marc Bonnet : youtu.be/nN3_1U6XIKw
– 3 clés pour cultiver l’optimisme, avec Mylène Lavialle : youtu.be/gT0HmAnsCGY
– Optimisme et piliers de vie, avec Corinne Laborie, Happycultrice : youtu.be/DLlORRZl-Zo
– Le pouvoir du sourire, avec Philippe Gabilliet, co-fondateur de la Ligue des Optimistes : youtu.be/0BAHWOyCKsk
– Optimiste au quotidien avec… nos TAF ! avec Gilles André : youtu.be/uZj5t4LbrXU
– L’optimisme appliqué : Virginie Perrot donne la parole à deux invités : Virginie Guastella, chef de service du centre de soins palliatifs du CHU de Clermont-Ferrand et Rémy Bourdier, dirigeant du groupe OVIANCE : youtu.be/izIyBExWly8
– Garder son cap intérieur pour faire face à l’extérieur, avec Gaëtane Le Borgne et Hélène Hijazi : youtu.be/nEIh4CyEmzI
– Le pouvoir de la communication positive avec Aude Milesi : youtu.be/ot9DQe8VPoE
– Comment booster et ré-inventer sa vie en période de chaos ? avec Jean-François Zils : youtu.be/spPR3IexO-s
– Être un manager optimiste, avec Yann Slodczyk : youtu.be/ED8FAnWtNJI
– Un collectif optimiste avec Belbin avec Florence Duchamp : youtu.be/75XzjORRa2Q
– Rencontre avec le “Clown Contemporain”, avec William Mercy et Alice Hachet : youtu.be/49_Fwp35_yM

SOUTENEZ LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Soutenez la Ligue des Optimistes de France pour accompagner notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux membres (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !