Lors d’un séminaire consacré aux couples à l’Université de Fresno (Californie), un des conférenciers a demandé à une femme dans l’assistance : « Votre mari vous rend-il heureuse ? Vous rend-il vraiment heureuse ? »

À ce moment, le mari a relevé la tête, totalement sûr de lui. Il savait que son épouse répondrait par l’affirmative car elle ne s’était jamais plainte pendant leur mariage.

Cependant, sa femme a répondu par un “non” tonitruant, un “non” bien catégorique ! « Non, mon mari ne me rend pas heureuse ! »
Son mari était complètement déconcerté, mais elle a continué : « Mon mari ne m’a jamais rendue heureuse et il ne me rend pas heureuse ! Je suis heureuse. »

« Le fait d’être heureuse ou pas ne dépend pas de lui, mais de moi. Mon bonheur ne dépend que d’une seule personne : moi. C’est moi qui décide que je serai heureuse dans chaque situation et à chaque moment de ma vie, car si mon bonheur dépendait de quelqu’un, de quelque chose ou d’une circonstance sur la face de la terre, j’aurais de graves problèmes.
Tout ce qui existe dans cette vie change en permanence : l’être humain, la richesse, mon corps, le climat, ma volonté, les plaisirs, les amis, ma santé physique et mentale. En fait, la liste est interminable. Je dois décider d’être heureuse indépendamment de tout le reste. Que ma maison soit vide ou pleine : je suis heureuse ! Que je sorte accompagnée ou seule : je suis heureuse ! Que je gagne un bon salaire ou non : je suis heureuse !
Je suis aujourd’hui mariée mais j’étais déjà heureuse célibataire. Je suis heureuse par moi-même. J’appelle des “expériences” les autres choses, personnes, moments, situations. Elles peuvent ou non m’apporter des moments de joie ou de tristesse. Quand une personne que j’aime meurt, je suis une personne heureuse qui vit un moment inévitable de tristesse.
J’apprends grâce aux expériences passagères et je vis celles qui sont éternelles comme aimer, pardonner, aider, comprendre, accepter, consoler.

Certaines personnes affirment : aujourd’hui je ne peux pas être heureux parce que je suis malade, parce que je n’ai pas d’argent, parce qu’il fait très chaud, parce qu’il fait très froid, parce que quelqu’un m’a insulté, parce qu’une personne ne m’aime plus, parce que je n’ai pas su me mettre en valeur, parce que mon mari n’est pas tel que je l’espérais, parce que mes enfants ne me rendent pas heureux, parce que mes amis ne me rendent pas heureux, parce que mon travail est inintéressant, et ainsi de suite.
J’aime la vie que je mène mais pas parce que ma vie est plus facile que celle des autres. C’est parce que j’ai décidé d’être heureuse et je suis responsable de mon bonheur. Quand j’enlève cette obligation à mon mari et à toute autre personne, je les libère du poids de me porter sur leurs épaules. Leur vie est beaucoup plus légère. Et c’est ainsi que j’ai réussi à avoir un mariage heureux tout au long de ces années. »

La morale de cette histoire ? vous l’avez devinée : ne laissez jamais entre les mains d’une autre personne une responsabilité aussi grande que d’assumer et de susciter votre bonheur.
Soyez heureux(se), même quand il fait froid, même quand vous êtes malade, même quand vous n’avez pas d’argent, même quand une personne vous a blessé(e), même quand on ne vous aime pas ou que l’on ne vous estime pas à votre juste valeur.
Et ce conseil est valable pour les femmes et les hommes de tout âge.
Commencez par tomber amoureux de vous-même.

Source : trouvé sur internet

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS OPTIMISTES

– Mardi 22 décembre à 12h30 : Christelle Gauvain Desmoulins, Déléguée Loire Atlantique de la Ligue des Optimistes de France propose une nouvelle bulle d’inspiration positive en compagnie de Marion Berthaut, co-fondatrice de “Mobidys”, la start-up nantaise qui veut rendre la lecture plus accessible aux dyslexiques.
30 minutes pour découvrir comment une approche neuroscientifique, qui exploite ce qui fonctionne bien plutôt que ce qui manque, a permis d’inspirer un projet en passe d’impacter la vie de presque 300 000 collégiens en France.
Diffusion en direct mardi 22 décembre à 12h30 sur la chaine Youtube : youtube.com/channel/UC6qUoUMYbYLLZgIOxiVst5w

LES PAUSES OPTIMISTES

Qu’est-ce qu’une Pause Optimiste ? Tous les détails ici : la-pause-optimiste-lemission-qui-donne-la-peche/

– Jeudi 17 décembre 2020 à 12h30 : « Optimisme et piliers de vie » avec Corinne Laborie, Happycultrice.
Synopsis : Faire le point sur nos piliers de vie nous permet d’avoir une vision claire sur ce qui se passe dans nos vies, d’être conscients de nos équilibres et déséquilibres.
C’est un état des lieux à l’instant T qui nous permet de replacer notre énergie aux bons endroits, de rééquilibrer notre niveau de vie et d’être plus en harmonie avec nos valeurs.
Bien sûr, c’est une des recettes du bonheur !
1er temps : bilan sur les 7 domaines
2ème temps : quelle action poser ? Quel plus petit pas possible mettre en oeuvre pour avancer ?
L’exercice consiste à prendre conscience des écarts et de nous responsabiliser pour mettre en place des actions appropriées.

Pour y participer, il vous suffit de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

La Pause Optimiste– Jeudi 31 décembre 2020 à 12h30 : « La confiance et la joie »
Le 31 décembre, c’est le jour du réveillon, il n’y aura pas d’invité, mais la diffusion d’une vidéo positive inédite de Carole Benhamou, experte en communication relationnelle et orale, et Déléguée de la Ligue à Lyon.
Pour Carole Benhamou, la confiance et la joie sont deux moteurs essentiels à l’optimisme, à la vie et à la réussite. Elle nous partagera ses convictions et ses méthodes.
Pour y participer, il vous suffira de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

– Jeudi 7 janvier 2021 à 12h30 : « 3 clés pour cultiver l’optimisme » avec Mylène Lavialle, consultante et formatrice en communication, optimisme et bien-être au travail.
SynopsisEn fait, c’est quoi l’optimisme ? Une attitude mentale positive qui nous donne confiance en nous-même, en les autres et en la vie. Comment le développer, le cultiver, l’entretenir, pour soi-même et vis-à-vis des autres ?
À l’aide de 3 clés concrètes, Mylène nous montrera comment la vision, les habitudes positives et la gratitude permettent à chacun de cultiver son optimisme, sans nier les difficultés du quotidien.

Et si on cultivait son optimisme ensemble ? 
Une intervention positive, pleine d’énergie et d’idées d’action

Pour y participer, il vous suffira de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

– Jeudi 21 janvier 2021 à 12h30 : « Le pouvoir du sourire », une intervention inédite de Philippe Gabilliet, cofondateur et porte-parole de la Ligue des Optimistes de France.
Synopsis : Le sourire constitue l’une des premières marques du lien social, dès notre naissance. Acte réflexe, marque de personnalité, compétence relationnelle, sont autant de dimensions qui donnent au sourire son caractère central dans notre développement individuel autant que dans nos rôles sociaux.
Le sourire est un outil d’influence sur soi-même (mon cerveau perçoit quand je souris) et sur les autres. Le sourire est contagieux. Associé à la compétence, il accroît la crédibilité ; appuyé sur de la bienveillance, il crée de l’engagement, voire de la coopération et de l’entraide.
Le sourire est une des plus belles monnaies d’échange de l’humanité : avec un sourire on peut obtenir de l’aide, de la considération, une opportunité, déclencher une demande ou favoriser une rencontre.
Sourire, en particulier face aux difficultés, c’est se préparer et préparer les autres à agir, c’est affirmer sa confiance a priori dans les forces de chacun et dans la capacité de tous à recréer les conditions du sourire collectif. C’est faire acte d’espoir. C’est faire acte de confiance. C’est faire acte d’optimisme.

Pour y participer, il vous suffira de vous connecter un peu avant 12h30 sur l’un des canaux de diffusion en direct de l’émission :
– La chaine Youtube de la Ligue des Optimistes de France
– La page Facebook de la Ligue des Optimistes de France
Si vous ne pouvez pas y assister en direct, vous pourrez la retrouver sur la chaîne Youtube de la Ligue des Optimistes de France.

Réservez dès maintenant ces rendez-vous dans votre agenda et abonnez-vous à nos réseaux sociaux pour profiter pleinement de ces Pauses Optimistes enrichissantes.

SOUTENEZ LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Soutenez la Ligue des Optimistes de France pour accompagner notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux membres (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !