Depuis 2010, l’écrivain suisse Rolf Dobelli ne lit plus de quotidiens, ne regarde plus le journal télévisé et ne consulte plus les site d’informations. Dans son livre Stop Reading the News (pas encore disponible en français), il conseille à tous de suivre son exemple. “Je suis plus serein et plus heureux”, écrit-il. “Et je ne rate rien”.

Jusqu’à 44 ans, je dévorais l’actualité“, confie l’écrivain au quotidien De Morgen. Adolescent, Dobelli passait le plus clair de son temps à décortiquer les journaux. “J’étais un junkie. Surtout quand l’internet est apparu dans les années 90 et que les nouvelles étaient disponibles gratuitement, n’importe où et n’importe quand“, raconte-t-il.

En 2010, Dobelli se rend compte qu’il ne comprend pas mieux le monde pour autant. Il compare son addiction de l’époque à une dépendance à l’alcool. “Une dépendance à l’alcool détruit les relations, une dépendance aux nouvelles tue votre capacité de porter une attention permanente à quelque chose. Et c’est également une capacité précieuse. De moins en moins de gens réussissent à se concentrer sur la lecture de dix pages. Ils ne sont stimulés que par de courtes informations. En ce sens, l’actualité est à l’esprit ce que le sucre est au corps : savoureux, facile à digérer, mais extrêmement nocif à long terme“, explique-t-il au journal De Tijd.

Émotions toxiques
Interrogé sur les effets de son existence dénuée de nouvelles, Dobelli explique qu’il se sent plus heureux. Les famines, les guerres et catastrophes naturelles le rendaient triste ou désespéré d’autant qu’il se sentait impuissant face à tous ces drames. “Les stimuli négatifs ont un effet direct sur le système nerveux, nous le savons grâce à la théorie de l’évolution. Et la philosophie classique m’a enseigné que la bonne vie est une vie sans émotions toxiques. Dès que vous pouvez les bannir, les bonnes émotions viennent automatiquement“, raconte-t-il au Tijd.

En outre, ne plus suivre l’actualité permet de dégager beaucoup de temps. Une étude révèle en effet qu’on passe rapidement 60 à 90 minutes par jour à lire les informations ou à les regarder à la télévision. Ce temps, Dobelli le consacre à la lecture de livres. “Je n’ai pas le sentiment de moins comprendre le monde que mes amis. Au contraire“, dit l’écrivain.

Syrie
Il admet toutefois qu’il parle surtout de courtes informations qui rapportent des faits sans analyse en profondeur. Il cite les exemples d’un crash d’avion, d’une éruption de volcan ou de deux présidents qui échangent une poignée de main. Il évoque également la Syrie : la situation y est si complexe qu’on peut lire des milliers de petits articles sur le sujet et toujours pas comprendre ce qu’il s’y passe exactement.

Même s’il lui arrive de lire de longs articles ou des essais dans des magazines tels que The Economist ou The New Yorker, il admet que son approche est assez radicale et souligne l’importance du journalisme d’investigation. “Bien sûr, il y a des perles dans les nouvelles, de bons et longs articles qui exercent un impact durable sur votre vie. Et oui, une autre faiblesse de mon approche est que, lors des élections, je vote pour le parti qui s’accorde bien avec ma vision du monde, sans savoir s’il a changé de cap politique. Mais ces inconvénients ne l’emportent pas sur les énormes avantages pour moi“, confie-t-il au Morgen.

Celine Bouckaert
Source : https://www.levif.be/actualite/international/pour-vivre-heureux-cessez-de-suivre-l-actualite/article-normal-1240553.html
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

• Événement : jeudi 17 septembre à 18h à Nantes : soirée exceptionnelle avec 4 conférences sur le thème de l’optimisme (initialement prévue le 19 mars)
Une soirée exceptionnelle de conférences sur le thème de l’optimisme, organisée en partenariat avec les Elles du Grand Ouest, Groupe Mixité de BPGO, avec 4 témoignages inspirants :
– Sophie Baron, Fondatrice et Présidente d’Alliance Groupe, “Construire demain “, Oser l’optimisme en Entreprise,
– Clément Delarue, skipper optimiste, « L’optimisme au service d’un défi : la mini-transat 2021 »,
– Marie Pierre-Briand, Déléguée Nationale Délégation Générale à la Vie Militante CASDEN, « L’optimisme au service de l’engagement »
– et Jean-Philippe Ackermann, conférencier professionnel, spécialiste de l’optimisme et de la motivation, “Pour réussir, dopez votre optimisme”.
Gratuit sur inscription.
Nous sommes complet en présentiel mais offrons l’opportunité d’assister à la soirée en ligne. Pour y assister en ligne en direct, inscription indispensable ici : https://www.billetweb.fr/soiree-loptimisme-quelle-drole-didee
Réattribution des places en présentiel si désistement.

• Événement : jeudi 17 et vendredi 18 septembre 2020 près de Bordeaux : Université Hommes-Entreprises
Depuis plus de 20 ans, l’Université Hommes-Entreprises du CECA propose de vivre 2 jours de conférences et de débats sur l’idée d’une entreprise à la fois performante et humaine, avec des grands témoins de tous horizons dans le cadre privilégié du Château Smith Haut Lafitte (à Martillac près de Bordeaux).

Plusieurs des intervenants 2020 illustrent l’idée chère à la Ligue des Optimistes qu’il y a toujours quelque chose à tenter en temps de crise :
– Malene Rydahl, auteure de « Heureux comme un danois », couronné du Prix du Livre optimiste à l’Université 2014 ;
– Christine Janin, 1ère femme à avoir vaincue l’Everest et qui a créé l’association « A chacun son Everest » pour redonner le moral aux enfants atteints de cancer ;
– Le chanteur Corneille, exemple de résilience, devenu un chanteur célèbre sur les grandes scènes musicales après avoir vu toute sa famille assassinée par les Hutus au Rwanda ;
– L’entrepreneur Quentin Druart, convaincu que la responsabilisation des salariés et la confiance sont les clés de la réussite de l’entreprise ;
… et bien sûr, Philippe Gabilliet, porte-étendard de la Ligue des Optimistes de France
Le contexte de post-pandémie conduit à proposer une Université Hommes-Entreprises à la fois en présentiel et digitale, sur le thème : « Responsabilité et liberté », avec des conférenciers d’exception.
Vous ne pouvez vous rendre à Bordeaux ? profitez de notre pack digital et participez aux 9 conférences et débats en live…
Revivez vos conférences préférées en replay, pendant 1 an (via une plateforme sécurisée)
Écoutez notre sélection de 10 des meilleurs podcasts des éditions précédentes
Prenez part à un entretien en visioconférence avec Malene Rydahl ou André Comte-Sponville (pour les 30 premiers inscrits)
Consultez le programme : https://ceca.asso.fr/universite/
Inscrivez-vous en ligne via la plateforme dédiée : https://universitehommes-entreprises.com/form qui vous permet de payer par CB ou de réserver votre place pour un règlement par virement ou chèque. Ou contactez Emma TRIJEAN : e.trijean@ceca.asso.fr et 05 56 70 84 09

• Événement : vendredi 18 septembre à Saintes (17) : conférence de Jean-Marc Bonnet : « APOLLO 13, une extraordinaire aventure humaine ! » dont nous célébrons cette année le cinquantenaire. Durant cette aventure, les protagonistes, astronautes et équipes au sol ont fait preuve d’un remarquable optimisme d’action !
Infos et inscription : liguedesoptimistes.fr/evenement/conference-apollo-xiii-une-extraordinaire-aventure-humaine

• Événement : mercredi 23 septembre 2020 à Rennes : conférence de Philippe Gabilliet “La réussite sourit aux audacieux. Venez participer à une soirée positive et stimulante, organisée par Florence Duchamp, Déléguée de la Ligue des Optimistes de France, à 20h30 à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Rennes, et repartez avec une réserve d’énergie et d’enthousiasme !
Infos et réservation : liguedesoptimistes.fr/evenement/conference-la-reussite-sourit-aux-audacieux-a-rennes

• Événement : les 25 et 26 septembre : Green Days à Issoire : https://www.ica63.fr