Découvrez l’histoire et le projet de Clément Delarue, photographe, vidéaste… et futur skipper d’un bateau de course.

Clément Delarue n’avait pas vocation à devenir un marin jusqu’à sa rencontre avec Nils Boyer, jeune skipper qu’il aide à construire son projet Route du Rhum 2018 avec optimisme : trouver des sponsors, préparer le bateau, etc.
« Nils est allé au bout, il a terminé 6ème de cette Route du Rhum. Nous venons de traverser ensemble l’Atlantique pour ramener le bateau de Guadeloupe à St Malo. Là encore, il en a fallu de l’optimisme car je n’y connaissait pas grand-chose à la voile, encore moins sur un bateau de course. Et tout s’est merveilleusement bien passé. »

À l’arrivée, la décision est prise pour Clément : il va se lancer à son tour dans un projet de course au large, sans beaucoup d’expérience, mais avec tout le soutien des skippers qui l’entourent.
« J’ai décidé de participer à la Mini-Transat 2021. La Mini c’est une course transatlantique en solitaire sur des tout petits bateaux de 6,50m. Beaucoup sont sceptiques et trouvent mon projet un peu trop ambitieux étant donné mon manque d’expérience. Mais je n’ai pas peur, bien au contraire. Je suis un autodidacte et je me nourris d’apprentissage. »

Quelques jours plus tard, un événement va venir concrétiser le projet : la découverte d’un bateau abandonné au fond d’un chantier naval. Il s’appelle Spoutnik, c’est un prototype neuf que Mathieu Morvan, son propriétaire et constructeur n’a pas terminé faute de temps. Contacté, Mathieu accepte la proposition de Clément de reprendre le bateau, avec la Mini Transat comme objectif.

La Mini-Transat est une course transatlantique qui rallie la France métropolitaine aux Antilles. C’est une course difficile (pas d’assistance, pas de routage, pas de communication, pas de logiciel de navigation, sur un tout petit bateau) et très populaire car elle rassemble 70 à 80 bateaux, et suscite un engouement particulier dans le monde de la voile et sur les réseaux sociaux.

La Mini-Transat a lieu tous les deux ans, et sa préparation s’effectue sur une vingtaine de courses de qualifications durant les 18 mois qui la précèdent.

La Mini-Transat 2021 partira de France en septembre 2021 à destination des Antilles, avec une escale au milieu. Pour 2019, le départ se fait de La Rochelle le 20 septembre, avec une arrivée au Marin (Martinique) et une escale aux Canaries.

Le projet prend forme avec un marin débutant et un bateau très technique qu’il n’y a “plus qu’à terminer” pour partir sur l’une des plus difficile courses transocéanique. Quand on sait que la majorité des concurrents de la Mini Transat sont presque nés sur l’eau et qu’ils partent sur des bateaux neufs ou déjà au point, cela paraît périlleux voire utopique. Mais Clément est confiant, si confiant que même les sceptiques commencent à y croire.

Des valeurs naissent alors autour de ce projet aussi improbable qu’audacieux tant le défi est grand. De la conviction, de l’ambition, de la concentration. Des énergies positives dont le secret tient en un mot : l’optimisme.

Une aventure incroyable se profile et Clément veut la partager. Il rencontre alors Florence Duchamp, déléguée à Rennes de la Ligue des Optimistes de France. Puis il présente son projet à l’équipe d’animation de la Ligue des Optimistes : Clément souhaite porter les couleurs et le logo de la Ligue des Optimistes car son projet incarne particulièrement les valeurs de l’optimisme : il a grandi loin de la mer et n’a découvert la voile et la course au large que tardivement, il va retaper un bateau qui est abandonné dans un champ depuis longtemps et il n’a pas le premier sou pour réaliser son projet. Très optimiste et très engagé !

Il ne s’agit pas de le financer, car il a des sponsors. Il s’agit de le soutenir en lui permettant d’utiliser le nom et l’image de la Ligue des Optimistes de France.

L’adéquation des valeurs qu’incarne le projet avec celles de la Ligue des Optimistes sonne comme une évidence ; Clément partira donc sous les couleurs de la Ligue des Optimistes de France.

Un objectif : montrer que l’impossible est possible grâce à une énergie résultante de l’optimisme.
Un optimisme moderne, un optimisme de volonté et d’action, qui s’incarne dans un projet ambitieux, avec les moyens pour réussir son pari. « Autant l’optimisme béat, c’est-à-dire inactif, est une sottise, autant l’optimisme d’action, compagnon de l’effort, est légitime. » Léon Daudet.

Les objectifs et moyens
Expliquer comment l’optimisme transforme des aspects négatifs en énergie positive :
– Puiser l’ambition dans la frustration,
– Voir dans la peur de la concentration,
– L’inconnu développe la créativité,
– La solitude est une forme de liberté.

Supports de communication
– Projet soutenu par la Ligue des Optimistes de France,
– Décoration et nom du bateau aux couleurs de la Ligue des Optimistes de France,
– Site internet d’information,
– Réseaux sociaux,
– Réalisation de films de suivi du projet,
– Presse,
– Suivi régulier via la Lettr’Optimiste.

Actions de communication
– Interventions lors d’événements Optimistes (soirées organisées par les Délégués de la Ligue des Optimistes de France, Printemps de l’Optimisme…),
– Interventions en milieu scolaire,
– Interventions dans les entreprises partenaires,
– Événements publics autour du projet.

Rétroplanning
Création de l’association “Carène ton optimisme” qui sera la structure supportant le projet. Annonce coordonnée du partenariat sur les différents supports et médias :
– Émission d’un communiqué de presse
– Annonce sur les réseaux sociaux
– Mise à jour du site web du projet aux couleurs de la Ligue des Optimistes de France
– Diffusion d’un teaser du projet
– Annonce aux abonnés de la Lettr’Optimiste.

Mise en place d’un calendrier d’interventions en régions, au cours desquels Clément viendra présenter son projet (avec un film) et parler d’optimisme concret, à la demande des Délégués de la Ligue des Optimistes de France.

Pour en savoir plus : picsail.bzh
Contacter Clément : cdelarue@gmail.com
Soutenir Clément dans son projet : https://picsail.bzh/faire-un-don

LES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS OPTIMISTES

Les Délégués et sympathisants de la Ligue des Optimistes de France organisent des nombreux événements auxquels ils vous invitent : animations, Dîners d’Optimistes et conférences. Réservez vos dates !

– 29 et 30 août près de Bordeaux : Université Hommes-Entreprises sur le thème « Changement & quête de sens ». Le but de cette Université d’été est de rappeler que valoriser le capital humain, c’est valoriser l’entreprise.
Informations et inscriptions : liguedesoptimistes.fr/2019/06/09/universite-hommes-entreprises-2019-changement-quete-de-sens/

– Jeudi 12 septembre à La Roche-sur-Yon : diner des Optimistes. Boostez votre joie de vivre et découvrez des exercices pour cultiver l’optimisme avec Corinne Marchand, rigologue, et Catherine Brémond, consultante en management.
Informations et inscriptions : https://www.liguedesoptimistes.fr/evenement/diner-des-optimistes-a-la-roche-sur-yon/

– Le 15 septembre à Chateauroux : dans le cadre du salon « Nature, Santé, Bien-être » organisé par les associations « Bien-Etre en Berry » et « Libellule » qui se tiendra les 14 et 15 septembre à Châteauroux, Philippe Joffe, représentant de la Ligue des Optimistes de France animera une conférence débat : « L’Optimisme, un état d’esprit qui fait du bien » le dimanche 15 septembre 2019 à 16 heures.
Toutes les informations sur le site du salon : www.salonnaturesantebienetre.fr

– Le 3 octobre à Metz : Dîner des Optimistes et conférence exceptionnelle de Christophe Bichet : “Nous sommes tous des grimpeurs”. S’accrocher, prendre de la hauteur, lâcher prise, prise de risque, prise de chou… Les métaphores sont innombrables, et Christophe sait les utiliser pour amener les personnes et les organisations à accélérer la réalisation de leurs objectifs et de leurs rêves.
Le lieu : la plus belle et la plus grande salle d’escalade de Lorraine et le restaurant La Boca.
Informations et inscriptions : liguedesoptimistes.fr/evenement/diner-des-optimistes-a-metz/

Nos événements sont détaillés ici : https://www.liguedesoptimistes.fr/evenements/

Si vous aussi, vous souhaitez organiser un événement positif dans votre ville ou votre région, nous pouvons vous aider !
Contactez-nous à info@liguedesoptimistes.fr et faites-nous part de votre projet.
Nous vous enverrons gracieusement un guide pratique pour organiser, animer et réussir un Dîner des Optimistes, ainsi que des brochures et des petits cadeaux optimistes pour les participants.

Nous avons besoin de vous, soutenez LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Adhérez à l’Association pour soutenir notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux adhérents (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !