Si l’Islande possédait un slogan national, ce serait probablement « þetta reddast », que l’on pourrait traduire par « les choses finiront bien par s’arranger ». Depuis des siècles, c’est cette philosophie de vie qui guide le peuple islandais, loin d’être épargné par les catastrophes naturelles et les crises. Découverte.

« þetta reddast »
À première vue, cette philosophie, mêlant optimisme et désinvolture, peut sembler bien étrange pour un pays ayant connu autant de drames au fil de son histoire. Depuis l’arrivée des Vikings au 9e siècle, jusqu’aux récentes catastrophes naturelles qui ont laissé des centaines de personnes sans abri, l’histoire de l’Islande est émaillée de nombreux drames.

Dans son livre « The Little Book of the Icelanders in the Old Days », l’écrivaine islandaise Alda Sigmundsdóttir raconte les terribles difficultés auxquelles le peuple islandais a dû faire face au cours des siècles : les hivers glacials et interminables, l’extrême pauvreté, mais également les catastrophes naturelles, comme l’éruption dramatique du Laki en 1783 qui tua 10 000 personnes ainsi que la quasi-totalité des moutons de la région qui constituaient alors une source de nourriture vitale.

Tempêtes, éruptions volcaniques et séismes
Il y a également eu de puissantes tempêtes qui ont décimé des villages entiers et coulé de nombreux bateaux de pêche. Selon Sigmundsdóttir, les conditions de vie en Islande étaient si mauvaises jusqu’au 18e siècle, que près de 30 % des nouveaux nés mouraient avant d’avoir atteint l’âge d’un an.

Si l’Islande est aujourd’hui un pays disposant d’installations ultra-modernes où le wifi est omniprésent, au début du XXe siècle, 50 % de ses habitants vivaient encore dans des maisons traditionnelles recouvertes d’herbe. Il y a tout juste 45 ans, le volcan Eldfell explosait, crachant des millions de tonnes de cendres, engloutissant 400 bâtiments et forçant 5 000 personnes à quitter la région. En 1995, c’était cette fois une avalanche massive qui déferlait sur le village de Flateyri, tuant 20 personnes et détruisant des dizaines d’habitations.

Situé à la limite des plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine, le pays connaît en moyenne 500 tremblements de terre de faible magnitude par semaine, et son climat se révèle tout aussi instable : de fortes tempêtes peuvent balayer ses terres même en été, et au plus fort de l’hiver, le soleil ne brille pas plus de quelques heures par jour.

Sur une île constamment à la merci du temps et des forces géologiques, les Islandais ont appris à lâcher prise, s’en remettant au destin et espérant que tout se passera pour le mieux. Pour ces derniers, le fameux « þetta reddast » est devenu un véritable mantra.

« Les choses finiront bien par s’arranger »
Pour mieux comprendre cette expression, il faut remonter aux origines du pays. Les premiers Islandais n’étaient pas des Vikings sanguinaires, mais plutôt des paysans norvégiens qui avaient été contraints de fuir leur pays au 9e siècle. Craignant plus que tout le courroux du roi Harald Finehair, ces derniers avaient bravé les eaux agitées de l’Atlantique Nord et parcouru près de 1 500 kilomètres à bord d’embarcations de fortune.

Ces contrées inhospitalières avaient contraint les premiers colons à s’adapter pour survivre, à faire face aux obstacles coûte que coûte en espérant que la tempête finisse par se calmer, et l’histoire récente du pays nous prouve une nouvelle fois que les Islandais n’abandonnent jamais.

Frappée de plein fouet par la crise économique de 2008 et les éruptions du volcan Eyjafjöll en 2010, l’Islande a toujours su se relever et représente aujourd’hui l’une des destinations touristiques les plus prisées au monde. En attirant chaque année des millions de visiteurs, le pays a fait du tourisme l’un des principaux moteurs de son économie aujourd’hui en plein essor.

Le tourisme est aujourd’hui l’un des principaux moteurs de l’économie islandaise
Ce minuscule pays d’à peine 350 000 habitants a aussi soulevé des montagnes en atteignant les quarts de finale lors de l’Euro 2016, et en réussissant l’incroyable exploit de se qualifier deux ans plus tard pour la Coupe du Monde de Football organisée en Russie.

Comme l’explique Sigmundsdóttir : « Les Islandais ont dû faire face à tant de difficultés au cours de leur histoire qu’ils ont choisi d’adopter une philosophie de vie mêlant espoir et fatalisme. Pour eux, il s’agit de la meilleure façon d’affronter les difficiles conditions de vie sur l’île, en gardant bien à l’esprit que quoi qu’il arrive, la nature aura toujours le dernier mot ». Difficile en effet de se rendre en Islande sans se sentir insignifiant face à la puissance des éléments.

Yann Contegat
Source : https://dailygeekshow.com/islande-philosophie-histoire-catastrophes-naturelles-heritage/

LES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS OPTIMISTES 

Les Délégués et sympathisants de la Ligue des Optimistes de France organisent des nombreux événements auxquels ils vous invitent : animations, Dîners d’Optimistes et conférences. Réservez vos dates !

– 30 et 31 août : Université Hommes-Entreprises près de Bordeaux, sur le thème «Progrès & Sagesse ». Les sciences ont été de tous temps considérées comme – globalement – des progrès bénéfiques pour l’Homme… jusqu’au milieu du XXème siècle et l’invention de la 1ère bombe atomique. Depuis, internet et l’intelligence artificielle apparaissent à la fois comme un progrès et comme une menace, pouvant aller jusqu’à l’asservissement de l’Homme à la machine.
Alors, dans ces perspectives, comment ré-équilibrer progrès et sagesse, science et conscience ?
Ce sont les questions qui seront abordées durant la 24ème Université Hommes-Entreprises du CECA les 30 et 31 août au Chateau Smith Haut-Lafitte, près de Bordeaux, avec les interventions de Cédric Villani, Nicolas Bouzou, Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, Christine Kerdellant, Jean Le Cam, Frédéric Beigbeder, Erik Orsenna, Gersende & Francis Perrin et d’autres intervenants de talent.
Ne manquez pas cette édition 2018 des Universités Hommes-Entreprises !
Infos et inscriptions : http://universitehommes-entreprises.com/24eme-universite-hommes-entreprises

– 7 septembre à Paris : Lab’Optimiste sur le thème “L’attitude optimiste et ses bénéfices”, à la Maison du Management.
A quel point une attitude mentale positive peut-elle influencer nos perceptions et nos actions ? Comment expliquer ces ressources, les cultiver, les développer ? Et comment aller à l’encontre d’une morosité ambiante, véhiculée par des médias et une société souvent pessimistes ?
Autant de questions que soulèvera Yves de Montbron dans une conférence dynamisante sur « La force de l’optimisme ; quand les enthousiastes font bouger le monde ».
En savoir plus et réserver : laboptimiste-lattitude-optimiste-et-ses-benefices-le-7-septembre/

– 13 septembre : Dîner des Optimistes d’Orléans
Suite au succès et à l’enthousiasme rencontrés lors du 1er Dîner des Optimistes d’Orléans, nous avons décidé de le re-programmer sous le même format, au même endroit, sur le même thème et avec la même animatrice ! Ce dîner sera animé par Corinne Laborie, Happy-cultrice sur le thème « L’optimisme et le bonheur ».
En savoir plus et réserver : diner-des-optimistes-dorleans-le-13-septembre/

– 14 septembre : Dîner des Optimistes Sarthois
Participez à la seconde édition du Dîner des Optimistes en Sarthe !
Que vous soyez optimiste, ou que vous souhaitiez le devenir, ne ratez pas ce dîner !
Venez participer à une soirée positive entrecoupée d’animations sur le thème de l’optimisme et du bonheur, rencontrer d’autres optimistes, créer des liens et faire le plein d’énergie.
En savoir plus et réserver : diner-des-optimistes-sarthois-vendredi-14-septembre-2018/

– Dimanche 16 septembre à 15h30 dans l’Indre : « Dis-moi, l’optimisme, c’est quoi ? » : spectacle interactif « Dis-moi, l’optimisme, c’est quoi ? » animé par Philippe Joffe, délégué de la Ligue des Optimistes de France pour le département de l’Indre.
En savoir plus et réserver : dis-moi-loptimisme-cest-quoi-le-16-septembre-dans-lindre/

– 20 septembre : atelier « l’optimisme en action »à Paris. Un atelier inter-actif, ressourçant et convivial. Un moment créatif qui permet de partager, s’amuser, vivre des expériences et de repartir avec une nouvelle façon de penser. Il est animé par Karine Alléon, coach en synergie d’équipe et Christophe Tricart, formateur en humour positif.
En savoir plus et réserver : https://www.weezevent.com/atelier-l-optimisme-en-action

– 27 septembre : Dîner des Optimistes de Dunkerque
Venez partager et cultiver votre optimisme sans modération le jeudi 27 septembre 2018 lors d’un dîner/conférence convivial.
Des animations positives et une conférence « Cultivons l’Optimisme ! » sont au programme de cette soirée conviviale et génératrice d’énergies positives.
En savoir plus et réserver : diner-des-optimistes-de-dunkerque-le-jeudi-27-septembre/

– 15 octobre à Rennes : 3 performances, 3 experts : 1 journée pour progresser !
Venez passer une journée exceptionnelle avec Vincent Delourmel (spécialiste de la mémoire), Florence Duchamp (spécialiste de la motivation et de l’optimisme) et Vincent Gaillard (spécialiste de l’anim’action) pour renforcer vos compétences et repartir avec la banane !
Vous participerez à 3 conférences et 3 ateliers animés par des experts, pour renforcer votre mémoire, votre optimisme et passer à l’action.
En savoir plus et réserver : le-15-octobre-a-rennes-1-journee-pour-progresser/

– 19 octobre à Clermont-Ferrand : soirée et Dîner des Optimistes avec l’intervention du conférencier Jean-Luc Hudry sur l’optimisme concret.
À cette occasion, il aura le plaisir de dédicacer son prochain livre sur ce même thème
En savoir plus et réserver : conference-et-diner-des-optimistes-le-19-octobre-a-clermont-ferrand/

– 23 octobre entre Metz et Nancy : Dîner exceptionnel des Optimistes de Metz et Nancy
Ce sera un grand événement, avec un conférencier de prestige… bref un Dîner où vous devez absolument être présent !
Réservez déjà votre date !
En savoir plus et réserver : diner-des-optimistes-de-metz-et-nancy-le-23-octobre/

– 29 novembre au Colisée Roubaix : grande soirée des Optimistes Lillois
Les optimistes lillois organisent une soirée exceptionnelle à l’optimisme contagieux au bénéfice exclusif de la fondation AJIR Hauts de France, avec les jeunes impliqués pour réussir.
Florence Servan-Schreiber, Matthieu Leclercq, Damien Deleplanque, Frank Berton, Philippe Gabilliet et Frédéric Kochman sont des optimistes, incarnent l’optimisme, bénéficient de ses attraits, véhiculent ses effets, encensent ses bienfaits.
Ils viendront discuter, échanger, nous dévoiler ses finesses, nous expliciter sa vertu, développer l’optimiste qui sommeille en nous. Et tout cela pour la bonne cause !
Laissez-vous gagner par l’Optimisme.
La soirée se conclura par un cocktail afin que nous puissions, ensemble, partager notre optimisme.
En savoir plus et réserver : https://www.coliseeroubaix.com/421_la-soiree-des-optimistes-lillois.html

Nos événements sont détaillés icihttps://www.liguedesoptimistes.fr/evenements/

Si vous aussi, vous souhaitez organiser un événement positif dans votre ville ou votre région, nous pouvons vous aider !
Contactez-nous à info@liguedesoptimistes.fr et faites-nous part de votre projet.
Nous vous enverrons gracieusement un guide pratique pour organiser, animer et réussir un Dîner des Optimistes, ainsi que des brochures et des petits cadeaux optimistes pour les participants.

ADHÉREZ À LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Nous avons besoin de vous !
Adhérez à l’Association pour soutenir notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux adhérents (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !

PS : La Lettr’Optimiste fait sa pause estivale et vous souhaite de bonnes vacances. Rendez-vous début septembre !