“À la recherche de l’optimisme”, un documentaire passionnant à voir sur LCP le lundi 9 octobre à 20h30, suivi d’un débat.

L’optimisme est un concept « tendance ». Pourtant, la France reste le second pays le plus pessimiste au monde. La réalisatrice Blanche Cabanel-Seo veut comprendre pourquoi et part à la recherche de l’optimisme pour ne pas se laisser happer par la sinistrose hexagonale.

Philippe Croizon, athlète poly-handicapé, Monseigneur Gaillot, évêque militant de la cause des sans-papiers, Philippe Gabilliet, porte-parole de la Ligue des Optimistes de France, et Frédéric Lenoir, historien des religions, vont la guider dans cette quête qui la conduira jusqu’à la planète Mars !

Trois questions à Blanche Cabanel-Seo, réalisatrice de «À la recherche de l’optimisme»

– Pourquoi et comment est née l’idée de réaliser un documentaire sur le thème de l’optimisme en ces temps de crise ?

– J’ai été rédactrice en chef d’une web TV dédiée aux initiatives positives. Cette expérience m’a fait découvrir une autre facette de la France à travers des personnes qui, malgré un contexte économique et social difficile, proposent chaque jour des solutions encourageantes. Puis le livre « La force de l’optimisme » du Professeur Martin Seligman m’a fait comprendre que l’optimisme est une compétence et qu’il est possible de l’acquérir. Ces deux constats m’ont donné l’élan de réaliser ce film pour convaincre les autres et me convaincre moi-même que rien n’est perdu !

– La quête de l’optimisme inspire les auteurs et fait régulièrement la Une de la presse en France, championne du pessimisme. Quelle démarche avez-vous privilégiée pour parler de l’optimisme et de sa reconquête ?

– C’est effectivement un sujet dans l’air du temps mais ma démarche est restée très spontanée, c’était avant tout une quête personnelle. Celle d’une française typiquement pessimiste qui veut comprendre pourquoi son pays n’a aucune confiance en l’avenir et comment changer d’état d’esprit. Je me suis donc adressée à des intervenants dont l’optimisme est la seconde nature pour capter leur façon d’appréhender le monde et la vie, pour identifier la part d’inné et d’acquis, et faire naître une lueur d’espoir chez les spectateurs qui comme moi, seraient de nature sceptique.

– Votre film donne-t-il les clés de l’optimisme ?

– Oui, certains témoignages poignants, comme celui de Philippe Croizon, de Monseigneur Gaillot ou des sans-papiers de l’association Droits Devant, font relativiser et peuvent créer le déclic.
Jérémy Saget, qui prévoit son départ pour la planète Mars, nous fait entrevoir que rien n’est impossible.
Le philosophe Frédéric Lenoir analyse les causes de notre pessimisme hexagonal tout en éclairant la voie vers plus d’optimisme. J’aborde aussi l’importance de l’optimisme dans l’éducation.
Et Philippe Gabilliet, professeur de psychologie positive, donne quant à lui des conseils avisés pour comprendre les mécanismes de l’optimisme dans le but de l’apprivoiser progressivement et de l’utiliser au quotidien.

« À la recherche de l’optimisme » (52 mn), diffusé lundi 9 octobre à 20h30 sur LCP
Rediffusions : dimanche 15 octobre à 22h30, vendredi 20 octobre à 0h30, mercredi 25 octobre à 20h30.
Retrouvez toute l’actualité de « À la recherche de l’optimisme » sur Facebook : @alarecherchedeloptimisme
Et sur Twitter #alarecherchedeloptimisme

PROCHAINS ÉVÉNEMENT OPTIMISTES :

– Soirée optimiste à Limoges le 19 octobre avec une conférence de Michel Poulaert “L’audace de l’optimisme“, suivie d’un cocktail.
Cliquez ici : https://www.liguedesoptimistes.fr/evenement/soiree-optimiste-a-limoges-19-octobre/

– 10ème Dîner des Optimistes Aixois le 10 novembre sur le thème : « Comment développer l’optimisme de nos enfants ? »,  à l’Auberge Bourrelly.
Cliquez ici : https://www.liguedesoptimistes.fr/evenement/10eme-diner-optimistes-a-aix-provence/

– Congrès international de la Méthode Coué et de ses applications contemporaines les 9, 10 et 11 novembre 2017 à Nancy.
Si la “méthode Coué” est familière du grand public, peu de gens en connaissent réellement l’impact, la force et les conséquences positives.
En effet, la méthode Coué et le principe d’autosuggestion sont à l’origine de nouvelles approches comme la pensée positive, la visualisation, le training autogène de Schultz, la sophrologie, l’analyse transactionnelle (AT) et la programmation neurolinguistique (PNL).
Le jeudi 9 novembre, soirée d’ouverture avec un invité exceptionnel : Philippe Croizon.
Cliquez ici : https://www.liguedesoptimistes.fr/evenement/congres-international-methode-coue/

ADHÉREZ À LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Nous avons besoin de vous !  Rejoignez l’association pour soutenir notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux adhérents (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !