Dans ce billet, découvrons d’autres ouvrages sélectionnés pour le Prix du livre Optimiste 2014, qui sera décerné le 27 août 2014 au Château Smith Haut Lafitte, en partenariat avec le CECA, organisateur de la 20e Université Hommes-Entreprises (universitehommesentreprises.com)

NeMeDitesPlusBonCourage– Ne me dites plus jamais bon courage ! Lexique anti-déprime à usage immédiat des français, de Philippe Bloch (Ventana)

Dis-moi comment tu t’exprimes, et je te dirai qui tu es. Toutes les cultures peuvent être décryptées à travers le langage. Il suffit d’écouter les discussions autour de nous pour saisir l’air du temps et comprendre une époque. Celle que nous vivons actuellement en France est particulièrement sombre, et les conversations que nous entendons chaque jour en sont la démonstration. Sans nous en rendre compte, nous contribuons à nous miner le moral et à nous enfoncer un peu plus dans une dépression généralisée. À force d’expressions telles que «fais attention», «ça ne marchera jamais», «le problème, c’est que…», «vivement la retraite», «y’en a marre» et autres «bon courage» du matin, nous participons tous à une spirale infernale.
Un dialogue résigné, démotivé, démotivant. Envahi de mots négatifs. Peu d’énergie, beaucoup de lassitude et de morosité. Les Français sont tristes, et cela s’entend. Ils ont peur d’un avenir pire que le présent, et cela saute aux oreilles. Ils manquent de projets, et cela mine leur moral. Gavés d’antidépresseurs, ils broient du noir à tout propos, et cela devient dangereusement contagieux. Tétanisés par les menaces et les nouvelles anxiogènes, ils ne voient plus ni les opportunités ni les solutions et sont incapables de repérer les succès et de les célébrer. Même par grand beau temps, ils voient des nuages dans leur ciel.

Et pourtant… Il suffirait de reprogrammer notre vocabulaire et de nous débarrasser de nos pires travers verbaux pour sortir de l’immobilisme et redevenir le grand pays que nous étions.

Découvrez dans ce « petit » lexique les douze expressions qui vous pourrissent la vie au quotidien sans même vous en rendre compte, et apprenez à vous en débarrasser au plus vite. Cela fera du bien à tout le monde. Mais surtout, cela libérera votre énergie et vous redonnera envie de l’avenir, infiniment plus excitant que vous ne le pensez. De refaire des projets, de rêver grand, de ne plus vous accrocher à un passé révolu. Avoir peur de tout ne sert à rien ni à personne. Alors mettez à jour votre logiciel personnel et rejoignez le camp des optimistes et des enthousiastes !

LacoursedelamouetteLa course de la mouette, de Barbara Halary-Lafond (La Martinière)

Un banal accident de scooter à 20 km heure. Traumatisme crânien. À l’arrivée à l’hôpital, l’examen neurologique de Jean-Louis Halary est rassurant. Mais il y a ces céphalées importantes. Trente-six heures plus tard, le couperet tombe : état neurologique végétatif.

Entre les cinq enfants, les copains, le sport et le boulot, Barbara et Jean-Louis croquaient la vie à pleines dents. Une vie où l’on ne voyait pas le temps passer, où chaque instant se vivait avec passion. Leur allure était difficile à suivre, comme leur foulée.

Tout s’arrête mais tout doit continuer aussi, malgré l’injustice, la colère, l’incompréhension.
Le sportif accompli, surnommé “la Mouette” sur les courts de tennis, va déjouer les pronostics, sortir du coma, réapprendre, aveugle désormais, les gestes du quotidien. Ses enfants vont devoir grandir avec ce papa différent.

Barbara Halary-Lafond nous livre le récit poignant d’une femme qui use de toute son énergie pour lutter contre le pessimisme des médecins au nom de la survie du mari, le père adoré. Ce témoignage est une véritable leçon d’espoir, de courage et d’amour.

HeureuxcommeundanoisHeureux comme un Danois, de Malene Rydhal (Grasset)

Le Danemark est le pays le plus heureux du monde. Pourquoi ? Malene Rydahl, danoise de naissance et française d’adoption, a enquêté et réfléchi pour nous offrir ici le trousseau des dix clefs d’un bonheur finalement sans frontières.

Anecdotes savoureuses, souvenirs personnels et statistiques rigoureuses font de ce petit précis philosophique et concret un manuel du bien-être au quotidien.

À la fois plongée humoristique et critique dans le Danemark contemporain, ses moeurs, ses traditions, son fonctionnement et leçon de plaisir à l’usage de tous, voici un parfait guide du savoir-vivre… heureux.

Ce « mode d’emploi de l’allégresse » ne donne aucune leçon, mais un lecteur français ne manquera pas d’y trouver un réjouissant antidote au pessimisme ambiant.

Le Prix du Livre Optimiste sera remis le 27 août 2014, dans le cadre prestigieux de la 20e Université Hommes-Entreprises, au Château Smith Haut Lafitte, au cœur du vignoble bordelais.

Pour télécharger le programme complet de cette université d’été, cliquez ici.

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Vous pouvez réagir en laissant un commentaire.