Comme les trois mousquetaires, nous sommes 4.

Quatre délégués de la Ligue des Optimistes investis, passionnés et ultra-motivés pour reprendre le flambeau de la newsletter de la Ligue.

En ce début d’année 2024, nous vous proposons donc 4 regards, 4 approches, 4 voix pour ce rendez-vous hebdomadaire.

C’est pour cela que nous signerons chacune de ces missives de notre prénom. Vous rencontrerez ainsi les plumes de Florence, de Corinne, de Jean-Luc et de Nathalie, qui se succéderont au fil des semaines. Avec l’espoir qu’elles sauront vous toucher, vous animer, vous inspirer.

 

En effet, c’est le but de cette incursion dans votre boîte mail. Vous apporter une bulle de fraîcheur, un sourire, une idée novatrice, un regard sur l’actualité, afin de vous accompagner au mieux dans un quotidien qui n’est pas toujours aussi facile que nous le souhaiterions.

 

Et donc, vu ce changement éditorial, j’ai eu envie, aujourd’hui, de vous parler du BUT des newsletters.

Nous sommes tous inscrits à des newsletters.

Il y a :

  • celles qui s’accumulent dans notre boîte mail mais qu’on n’ose pas effacer, parce qu’on sait qu’il y a des choses passionnantes à découvrir à l’intérieur, lorsqu’on en aura le temps, ou parce qu’on a peur de froisser son expéditeur/expéditrice,
  • celles qu’on supprime directement sans même les lire (et nous croisons les doigts pour que ce ne soit pas le cas avec la nôtre ?�),
  • celles qui nous proposent des « cadeaux » avec un code de réduction de x % sur leurs produits (en confondant allègrement les notions d’offrir et de promouvoir),

bref, nous vivons dans un monde où la newsletter est devenue banale et pas toujours intéressante, il faut bien le reconnaître.

Or, dans son livre passionnant, Newsletter Ninja, la Canadienne Tammi Labrecque nous explique ce qu’est le but essentiel d’une newsletter.

Et ce n’est pas du tout de vendre, non.

C’est de CRÉER du lien et surtout de MAINTENIR celui-ci. 🥰

 

Vous nous avez peut-être trouvés par hasard et vous êtes inscrit·e à cette newsletter parce que cela ne coûtait rien.

Ou vous nous suivez de longue date parce que vous êtes un·e optimiste convaincu·e.

Ou cette newsletter est une bouée de sauvetage, un petit rayon d’optimisme rose dans ce quotidien trop sombre qui est le vôtre.

 

Quelle que soit votre raison d’être là, nous espérons que vous vous sentirez bien « chez nous ». Et que c’est le début (ou la continuation) d’une belle et longue relation entre vous et la Ligue des Optimistes.

 

Alors, au cours de ces prochains mois, nous allons tout faire afin de retrouver l’esprit insufflé par notre cher Yves de Montbron qui s’adressait à chacun et chacune d’entre vous lorsqu’il écrivait ses newsletters.

 

Est-ce que ce programme vous plaît ? Est-ce que vous restez à nos côtés pour ce nouveau voyage de la Ligue ?

Nous l’espérons de tout cœur. 💗🙏

 

Bien à vous,

Nathalie, pour la Ligue des Optimistes de France