Vos conversations les plus importantes sont celles que vous menez avec vous-même. En effet, votre monologue intérieur gouverne votre état émotionnel qui, à son tour, retentit sur votre état physique et mental. L’exercice suivant vous montre comment déplacer l’équilibre du négatif au positif dans la balance de votre communication intérieure.

1 – Commencez par déterminer le nombre de formulations négatives que vous vous faites au cours d’une journée ordinaire. Posez deux bocaux dans votre espace de travail, l’un rempli de pièces et l’autre vide. Chaque fois que vous avez une pensée négative, faites passer une pièce dans le bocal vide. À la fin de la journée, comptez les pièces : y en a-t-il davantage dans le bocal aux pensées négatives que dans l’autre ?

2 – Le jour suivant, dressez la liste de 28 choses négatives que vous pensez de vous. Par exemple : “Je ne suis pas doué avec l’ordinateur.” Puis prenez 28 fiches (une pour chaque jour des quatre semaines suivantes) et, sur chaque fiche, inscrivez une version positive de votre formulation négative, ou une solution positive. Par exemple : “Je pourrais prendre des cours d’informatique si j’en ai envie.

3 – En commençant chacune des journées, prenez une fiche et posez-la à un endroit où vous l’apercevrez souvent. À chaque fois qu’elle tombera sous vos yeux, relisez-la cinq fois.

4 – À la fin des quatre semaines, refaites l’étape n° 1. Cette fois, il devrait y avoir moins de pièces dans le bocal aux pensées négatives !

Exercice tiré de “Apprendre à être optimiste” de Lucy McDonald

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Quels sont vos astuces pour positiver ?
Comment vous maintenez-vous optimiste ?
Écrivez-nous un commentaire ci-dessous