SurperformeA rebours du discours pessimiste -en grande partie lié à la crise économique-, certaines entreprises françaises se portent bien. Entre 2011 et 2014, 136 entreprises tricolores concourant au prix des entreprises de croissance 2015 ont eu un taux de croissance moyen de 196% et créé près de 8.000 emplois.

Le 1er juillet, le groupe Leaders League -en collaboration avec le ministère de l’Economie et des Finances- a récompensé les entreprises françaises faisant preuve d’une croissance remarquable.
Au total, 136 entreprises de 14 secteurs d’activité différents avaient été sélectionnées dans le cadre du prix des entreprises de croissance 2015.
Qui sont donc ces champions de «l’hypercroissance» ?

Les 136 entreprises auditées se caractérisent avant tout par leur jeunesse. 51% ont en effet été créées après 2000.
Quant à leur structure capitalistique, 46% sont patrimoniales, 13% sont cotées et 41% bénéficient du soutien d’un acteur capital-investissement.
Sur le front de l’emploi, les entreprises retenues ont créé 8.000 emplois en 2014.
C’est le secteur Médias&Divertissement qui remporte la palme des créations, avec une croissance de ses effectifs de 470% entre 2011 et 2014 (contre 116% en moyenne).
Selon l’étude, les entreprises spécialisées dans les médias et le divertissement, ayant un chiffre d’affaires compris entre 5 et 20 millions d’euros et bénéficiant du soutien du capital investissement, sont les plus créatrices d’emplois.

Une sur deux est à l’international
Les entreprises sélectionnées ont également su tirer profit de la mondialisation. 46% d’entre elles ont des effectifs à l’international tandis que 62% réalisent un chiffre d’affaires à l’international.
D’autre part, 43% des entreprises ont investi dans la R&D au cours des trois dernières années.
81% des entreprises analysées ont aussi mis en place des actions de responsabilité sociale et environnementale (RSE).
Enfin, un système de management participatif a été instauré dans 37% des entreprises.
Plusieurs exemples sont cités par l’étude :
Le groupe Maranatha a notamment développé un modèle de financement innovant basé sur la désintermédiation financière.
Quant à la croissance d’Oscaro.com, elle s’explique par un investissement important en R&D.
Chez Lengow, l’internationalisation est au cœur de la stratégie.
Enfin, Energie Perspective a repensé les ressources humaines avec l’instauration d’un «happy management».
La bonne santé financière des «champions» français semble donc étroitement liée à la capacité d’innovation, la gouvernance, les stratégies RSE ou encore l’internationalisation.

196% de croissance moyenne
Les 136 entreprises éligibles au Grand Prix des Entreprises de Croissance ont été sélectionnées en fonction d’un certain nombre de critères. Elles ont au moins 3 ans d’existence, leur siège social se situe en France et leur chiffre d’affaires minimum est de 5 millions d’euros. Dernier point, elles ont réalisé une croissance à deux chiffres de 2011 à 2014. Sur la période, leur taux de croissance moyen a été de 196% !
Un chiffre à faire pâlir d’envie en période de marasme économique.

Source : lefigaro.fr/societes/2015/07/08/20005-20150708ARTFIG00007-ces-entreprises-francaises-qui-surperforment.php

PS : Plusieurs événements optimistes sont programmés à La Rochelle (dîner des Optimistes le 5 novembre), Lyon (La Nuit de l’Entreprise Positive le 5 novembre), Paris (formation “Drôlement créatif” les 12-13 novembre), Bordeaux (dîner des Optimistes le 26 novembre)…
Ces manifestations sont ouvertes à tous. Information et inscription : fr.optimistan.org/?p=4821

PPS : Soutenez notre association : adhérez à Ligue des Optimistes de France (cliquez ici pour voir comment faire)