Devenu un grand philanthrope, Bill Gates, le fondateur de Microsoft apprécie les travaux des “nouveaux optimistes”. Comme la plupart des tycoons américains de la technologie.

– Pourquoi des intellectuels comme Steven Pinker, Max Roser ou Hans Rosling sont-ils si importants pour vous ?

– Ce que j’apprécie chez Steven, Max, Hans et d’autres, c’est la manière dont ils utilisent les données pour analyser et démontrer les progrès que nous réalisons. Ils examinent des statistiques dans une multitude de domaines : de la santé à la croissance démographique en passant par la guerre, l’environnement ou l’énergie, afin de mieux comprendre l’évolution des conditions de vie sur la planète. Dans le monde entier, les gens vivent plus longtemps, en meilleure santé et mènent des vies plus heureuses. Dans le cadre de ma fondation, je suis confronté aux conséquences de la maladie et de la pauvreté, mais l’idée – avérée – selon laquelle des progrès sont possibles est ce qui motive notre travail au quotidien. J’essaie de partager les travaux de Steven, Max et Hans chaque fois que je le peux. « Enlightenment Now » et « Factfulness » font partie de mes livres préférés, toutes catégories confondues. Et j’ai récemment demandé à Max d’écrire un article pour mon blog, Gates Notes.

– Quelles conclusions tirez-vous de leur travail ?

– Leurs études soutiennent ma conviction, très ancienne, selon laquelle le monde se porte mieux. C’est difficile à démontrer, surtout à l’heure actuelle. Lorsque vous dites aux gens que les choses progressent dans le bon sens, ils vous regardent souvent comme si vous étiez naïf ou fou. Mais c’est vrai ! Et une fois que vous l’avez compris, vous commencez à voir différemment. Lorsque vous comprenez que le monde s’améliore, vous voulez savoir ce qui fonctionne pour accélérer les progrès et les diffuser le plus largement possible. Cela ne signifie pas que vous ignoriez la gravité des problèmes auxquels l’humanité reste confrontée, Cela signifie simplement que vous pensez qu’ils peuvent être résolus, et que vous êtes prêt à agir en conséquence.

– Quelles sont les données les plus frappantes de leurs travaux ?

– Ce qui me frappe le plus, c’est qu’à presque tous les égards, si nous comparons la situation actuelle à celles d’il y a une décennie ou un siècle, nous vivons dans un monde plus sain et plus sûr que jamais. Le nombre annuel de décès d’enfants dans le monde a été divisé par deux depuis 1990 et continue de baisser. Le nombre de décès en couches a également chuté de manière spectaculaire. L’extrême pauvreté a diminué de près de moitié en vingt ans seulement. Davantage d’enfants vont à l’école. Et ainsi de suite…

– Alors pourquoi ce paradoxe : les données montrent que le monde va mieux, mais beaucoup affirment que la situation empire. Les nouveaux optimistes associent souvent cette résistance aux structures psychologiques humaines et au biais négatif des médias…

– C’est une chose à laquelle j’ai beaucoup réfléchi : si les gens vivent plus longtemps, en meilleure santé et plus heureux, pourquoi le monde semble-t-il en déclin ? Cela tient en partie au traitement médiatique de l’information. Les mauvaises nouvelles et les événements dramatiques sont hypermédiatisés et s’inscrivent dans des cycles d’information courts, tandis que les bonnes nouvelles arrivent progressivement au cœur de cycles d’information plus lents. Une vidéo d’un bâtiment en flammes génère beaucoup de vues sur internet, mais peu de gens cliquent sur un article intitulé : « Moins d’immeubles ont brûlé cette année que l’an dernier. » Historiquement, l’être humain a dû se concentrer sur les menaces : les animaux qui veulent le manger plutôt que ceux qui ne le mangent pas. Il y a aussi un écart croissant entre les événements négatifs et notre degré de tolérance envers eux. Au fil des siècles, la violence s’est considérablement réduite, mais notre seuil de tolérance vis-à-vis de cette violence a diminué de manière encore plus prononcée. Parce que les améliorations sont en décalage avec nos attentes, il peut sembler que les choses empirent.

– Le pessimisme est-il vraiment un problème ? Après tout, c’est un monde plein de pessimistes qui nous a apporté les changements positifs que vous décrivez…

– Dans une certaine mesure, il est bon que les mauvaises nouvelles retiennent l’attention. Si vous voulez améliorer le monde, il vous faut une raison d’être en colère ! Mais elles doivent être équilibrées par les bonnes nouvelles. Lorsque vous êtes témoin des choses positives qui ont lieu autour de vous, vous pouvez canaliser votre énergie vers la conduite du progrès. Avec ma fondation, je suis constamment confronté à de terribles problèmes pour lesquels nous n’avons parfois pas encore de solutions, mais je vois aussi le meilleur de l’humanité. Ma femme et moi passons notre temps à apprendre des scientifiques qui inventent des outils de pointe pour guérir les maladies. Nous discutons avec des chefs d’Etat engagés, qui font preuve de créativité pour donner la priorité à l’amélioration de la santé partout dans le monde. Et nous rencontrons des personnes courageuses et brillantes, qui imaginent de nouvelles façons de transformer nos sociétés. Dans le fond, c’est ça qui alimente notre optimisme.

– Avez-vous confiance en notre capacité à résoudre le réchauffement climatique avec la science et la technologie ? Un certain nombre de personnes soutiennent que l’avertissement du Club de Rome est toujours valable : il ne peut y avoir de croissance illimitée dans un monde limité…

– Les scientifiques disent que pour éviter des changements climatiques dramatiques à long terme, le monde doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 80% d’ici à 2050 et les éliminer complètement d’ici à la fin du siècle. Si nous voulons parvenir à une émission zéro d’ici à 2100, il faudra une combinaison de politiques gouvernementales intelligentes et une quantité massive de recherche sur des milliers d’idées innovantes – même celles qui pourraient sembler un peu folles. Je suis optimiste quant à la capacité du monde à réaliser un miracle énergétique. Quand je dis « miracle », je ne parle pas de quelque chose d’impossible. J’ai déjà vu des miracles : l’ordinateur personnel, l’internet, le vaccin contre la polio… Aucun d’eux n’est arrivé par hasard. Ils sont le résultat d’efforts de recherche et développement et le reflet de la capacité des hommes à innover. Le défi auquel nous sommes confrontés est grand, peut-être plus grand que ce que beaucoup de gens imaginent Mais l’opportunité qui s’offre à nous l’est tout autant.

Propos recueillis par Clément Lacombe et Rémi Noyon – Source : L’Obs du 16-08-2018

 

LES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS OPTIMISTES 

Les Délégués et sympathisants de la Ligue des Optimistes de France organisent des nombreux événements auxquels ils vous invitent : animations, Dîners d’Optimistes et conférences. Réservez vos dates !

– du 15 septembre au 7 octobre à Lille : festival du film “Optimistes Attitudes – L’aventure humaine sur le Nord de la France. Fort d’un extraordinaire terrain d’imaginaire, ce festival met l’envie d’avancer et l’émancipation au centre du débat de l’entreprise humaine. La sélection officielle 2018 propose 34 moyens et longs métrages passionnants et 4 courts métrages. En cherchant à “rompre les barrières” ce sont mille visages de l’Aventure Humaine qui participent à tous les possibles.
Tous les détails sur www.optimistfilm-festival.com

– 27 septembre : Dîner des Optimistes de Dunkerque
Venez partager et cultiver votre optimisme sans modération le jeudi 27 septembre 2018 lors d’un dîner/conférence convivial.
Des animations positives et une conférence « Cultivons l’Optimisme ! » sont au programme de cette soirée conviviale et génératrice d’énergies positives.
En savoir plus et réserver : diner-des-optimistes-de-dunkerque-le-jeudi-27-septembre/

– 15 octobre à Rennes : 3 performances, 3 experts : 1 journée pour progresser !
Venez passer une journée exceptionnelle avec Florence Duchamp (spécialiste de la motivation et de l’optimisme), Vincent Gaillard (spécialiste de l’anim’action) et Vincent Delourmel (spécialiste de la mémoire, en vidéo), pour renforcer vos compétences et repartir avec la banane !
Durant cette journée exceptionnelle, vous participerez à 3 conférences et 3 ateliers animés par des experts, pour renforcer votre mémoire, votre optimisme et passer à l’action.
En savoir plus et réserver : le-15-octobre-a-rennes-1-journee-pour-progresser/

– 19 octobre à Clermont-Ferrand : conférence, soirée et Dîner des Optimistes avec l’intervention exceptionnelle du conférencier Jean-Luc Hudry sur l’optimisme concret. Ouvert à tous. À cette occasion, Jean-Luc Hudry aura le plaisir de dédicacer son nouveau livre sur ce même thème “Ça va comme un samedi… même le lundi !
En savoir plus et réserver : conference-et-diner-des-optimistes-le-19-octobre-a-clermont-ferrand/

– 23 octobre à l’Abbaye des Prémontrés : exceptionnel Dîner des Optimistes de Metz et Nancy
Ce sera un grand événement, avec un repas prestigieux et une conférence étonnante de Michel Poulaert… bref un Dîner des Optimistes auquel vous devez absolument participer !
En savoir plus et réserver : diner-des-optimistes-de-metz-et-nancy-le-23-octobre/

– 25 octobre à La Rochelle : Soirée Lectures Optimistes.
Venez partager les coups de coeur littéraires qui vous ont fait du bien, qui vous ont enthousiasmé, qui vous ont rendu joyeux, optimistes, positifs… à la Joyeuse Librairie Indépendante Les Rebelles Ordinaires de La Rochelle.
En savoir plus et s’inscrire : https://www.liguedesoptimistes.fr/evenement/soiree-lectures-optimistes/

– 13 et 14 novembre à Paris : Salon du Management. Une rencontre inspirante, efficace, innovante, chaleureuse qui répond au souhait de nombreux managers de progresser, de s’ouvrir, de rencontrer des pairs et des personnalités inspirantes, de développer son plaisir à manager.
De nombreux exposants et conférenciers seront présents, et plus de 2000 visiteurs sont attendus : dirigeants, managers, DRH, prestataires… À cette occasion, Yves de Montbron animera une conférence sur le thème « Optimisme et management » qui fera le lien entre l’attitude positive et la qualité du management.
Informations et inscriptions : http://lesalondumanagement.com

– 28 novembre à Rennes : Soirée « Santé et Optimisme » avec plusieurs conférenciers exceptionnels qui nous parleront des liens entre Optimisme et Santé. La soirée se poursuivra par un buffet de qualité à volonté !
En savoir plus et réserver : evenement/soiree-sante-et-optimisme-a-rennes-le-28-novembre

– 29 novembre au Colisée Roubaix : grande soirée des Optimistes Lillois
Les optimistes lillois organisent une soirée exceptionnelle à l’optimisme contagieux au bénéfice exclusif de la fondation AJIR Hauts de France, avec les jeunes impliqués pour réussir.
Florence Servan-Schreiber, Matthieu Leclercq, Damien Deleplanque, Frank Berton, Philippe Gabilliet et Frédéric Kochman sont des optimistes, incarnent l’optimisme, bénéficient de ses attraits, véhiculent ses effets, encensent ses bienfaits.
Ils viendront discuter, échanger, nous dévoiler ses finesses, nous expliciter sa vertu, développer l’optimiste qui sommeille en nous. Et tout cela pour la bonne cause !
Laissez-vous gagner par l’Optimisme.
La soirée se conclura par un cocktail afin que nous puissions, ensemble, partager notre optimisme.
En savoir plus et réserver : https://www.coliseeroubaix.com/421_la-soiree-des-optimistes-lillois.html

– 18 décembre : Lab’Optimiste « Les 5 points cardinaux de l’Entreprise Optimiste » à la Maison du Management, animé par Emmanuel Brunet-Rio.
Informations et inscription : laboptimiste-les-5-points-cardinaux-de-lentreprise-optimiste

Nos événements sont détaillés icihttps://www.liguedesoptimistes.fr/evenements/

Si vous aussi, vous souhaitez organiser un événement positif dans votre ville ou votre région, nous pouvons vous aider !
Contactez-nous à info@liguedesoptimistes.fr et faites-nous part de votre projet.
Nous vous enverrons gracieusement un guide pratique pour organiser, animer et réussir un Dîner des Optimistes, ainsi que des brochures et des petits cadeaux optimistes pour les participants.

ADHÉREZ À LA LIGUE DES OPTIMISTES DE FRANCE

Nous avons besoin de vous !
Adhérez à l’Association pour soutenir notre mouvement, diffuser nos idées et bénéficier des bonus réservés aux adhérents (cliquez ici pour voir comment faire).
Merci d’avance pour votre soutien !